Que doit-on savoir sur le baptême ?

 Le baptême est la naissance spirituelle d’une personne, par laquelle elle devient chrétienne et membre de l’Eglise, se purifiant ainsi du péché originel. Le baptisé devient le fils adoptif du Père céleste, cohéritier du Christ et temple de l’Esprit Saint. Le baptême est la garantie du salut spirituel.

Comme le proclame notre Seigneur Jésus-Christ dans l’évangile de saint Jean «En vérité, en vérité, je te le dis, nul, s’il ne renait de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu». (3, 5)

 

La particularité du baptême de l’Eglise arménienne

Selon une ancienne tradition, en même temps que le baptême l’Eglise apostolique arménienne effectue deux autres sacrements : la confirmation et la communion. Juste après le baptême, le prêtre confirme avec le saint chrême le nouveau baptisé.

Par la confirmation du saint chrême, l’Eglise transmet à l’enfant nouvellement baptisé les grâces du Saint Esprit, pour qu’il puisse vivre comme un chrétien honorable.

Le baptisé est ensuite présenté devant l’autel pour recevoir la communion : c’est l’eucharistie, le symbole du repas, que le Christ a partagé avec ses apôtres. Ainsi, l’enfant accepte pour la première fois le corps et le sang de notre Seigneur Jésus-Christ.

L’Eglise arménienne célèbre le baptême à partir du huitième jour de la naissance de l’enfant. A l’occasion de sa naissance spirituelle, l’Eglise donne souvent un nouveau prénom chrétien au baptisé.

 

Les conditions indispensables du baptême

  1. Foi du baptisé (ou de ses parents, si mineur) envers la Sainte Trinité ; Père, Fils et Saint Esprit.

  2. Connaissance de la confession de l’Eglise apostolique arménienne et participation au baptême dans l’esprit de repentance.

  3. Présence d’un parrain croyant et baptisé, en tant que garant de l’éducation spirituelle de l’enfant (dans l’Eglise arménienne il n’est pas indispensable d’avoir une marraine).

 

Le rite du baptême

Notre Eglise a conservé la forme originelle du baptême. La cérémonie commence par la prière du Seigneur (Notre Père), suivie de l’office de la triple renonciation à Satan (face à l’occident), puis par la proclamation de Foi. Ensuite, l’enfant est accompagné, sous les chants liturgiques, vers les fonts baptismaux.

Le baptême s’effectue en trempant trois fois l’enfant dans l’eau bénite au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit (si le baptisé est majeur, le prêtre effectue simplement le lavement et le versement de l’eau).

A la triple interrogation du prêtre «Que demande cet enfant ?», le parrain répond trois fois: «La foi, l’espérance, la charité et le baptême, Il demande à être baptisé, justifié, purifié du péché et à servir Dieu».

Le jour du baptême il est conseillé d’avoir

  1. Une croix arménienne

  2. Un bandeau tissé de fils blancs et rouges (narote)

  3. Une serviette blanche

  4. Deux cierges

 

Quelles sont vos démarches pour organiser une cérémonie de baptême en notre cathédrale

  1.  Contacter le secrétariat pour enregistrer la date et l’heure souhaitées de la cérémonie ainsi que pour connaitre les modalités.

  2. Remplir le formulaire envoyé par le secrétariat.

  3. Contacter le prêtre paroissial pour la préparation deux mois avant la date de la cérémonie.

 

Pour nous contacter voir ci-dessous