Haut portant nom afin de mieux organiser un enseignement de qualité, L’UGAB et la Cathédrale Arménienne Serpotz Tarkmantchatz (Saint Sahak et Saint Mesrop) décidèrent alors de regrouper tous les élèves au sein d’une même école de langue et culture arméniennes : Ainsi naquit L’Ecole ABOVIAN. Des démarches furent effectuées par le Père Karekine Bekdjian, alors recteur de la Cathédrale et Monsieur KOUYOUMDJIAN, alors président de l’UGAB, avec le soutien et le parrainage de nombreuses personnalités et de représentants d’associations de notre communauté auprès de Monsieur VIGOUROUX, alors Maire de Marseille, qui voulut bien mettre à notre disposition l’école de La Parette dans le 11éme arrondissement de Marseille. Un car de ramassage facilita le regroupement des élèves de plusieurs quartiers de Marseille. Six classes de différents niveaux furent créées, les enseignants tous bénévoles apportèrent leurs connaissances dans une ambiance très studieuse. 110 enfants furent heureux de se retrouver tous les mercredis, un déjeuner était pris sur place avant les cours de l’après-midi. L’Ecole Abovian a été inaugurée le Mercredi 25 Janvier 1989 à l’école de La Parette en présence de Monsieur Robert VIGOUROUX, Monseigneur Hagob WARTANIAN, Prélat des Arméniens du Midi de la France, Madame Rosa DONIKIAN, Première Présidente de notre école, Monsieur Roger KOUYOUMDJIAN Président de l’UGAB, Monsieur René ATTOYAN représentant du Monsieur Varoujan BOZADJIAN, Président de l’Eglise Apostolique Arménienne. En 1994 un hiver particulièrement rigoureux obligea l’école à quitter les locaux, la Mairie ayant réquisitionné ces lieux pour loger les sans-abris. L’école rejoint alors la Cathédrale du Prado et s’y installe pour les cours du Mercredi.

Lors de la cérémonie d’inauguration de l’Ecole Khatchadour Abovian, le 18 septembre 1987, on reconnaît de gauche à droite : Artakin Hagopian, René Attoyan, Sona Bajan, Christian Shahum, Robert P. Vigouroux, alors maire de Marseille, Professeur Robert Der Merguerian, Roger Kouyoumdjian, Monseigneur Hagop Vartanian, Père Karekine Bekdjian, Pasteur Daniel Sahaguian et Charles Esgulian.